Photode la semaine

La photo de paysage, un sujet  photographique qui nécessite une bonne maîtrise technique.

 

La photo de paysage

Quand j’ai commencé à m’intéresser à l’art de la photographie, mon choix s’est porté sur la photo de paysage, source d’inspiration inépuisable. N’ayant pas de connaissances techniques très avancées, je pensais qu’il s’agissait d’un thème relativement facile à maitriser, on observe, on se place, on cadre et on déclenche. En comparant mes résultats avec les photos que l’on peut voir dans les magazines et sur la toile, je me suis vite rendu compte de mon erreur d’appréciation. Face à ce constat je me suis plongé dans l’univers de la photographie à travers les revues spécialisées et les tutos sur YouTube.

De tout cela, j’ai pu retenir les règles fondamentales qui permettent  d’améliorer la qualité d’une photo de paysage.

Les bonnes pratiques

Photographier un paysage c’est avant tout prendre le temps.

la photo de paysage - photographeUne séance photo se prépare. Au préalable, il est fortement conseillé  d’effectuer  un bon repérage pour trouver des spots intéressants, au rythme des lumières du jour et de la nuit, au gré des conditions climatiques.
Ensuite il faudra investir le spot à l’heure prévue, installer le pied, fixer le boitier, monter un objectif, installer un filtre, tenter un cadrage, régler l’exposition, assurer la mise au point, déplacer le pied, corriger l’horizon, attendre que des nuages passent et recommencer …

 

L’équipement

Comparatif des tailles des capteursL’appareil photo: Même si l’on peut faire des photos de paysage avec un compact, un bridge ou un smartphone, ici le reflex ou l’hybride s’imposent.

Ces derniers disposent d’une résolution plus élevée ce qui permet, entre autres, d’effectuer de grands tirages. Dotés d’un capteur beaucoup plus grand, les reflex et les hybrides délivrent des images de très bonne qualité. Ils permettent d’exploiter les très hautes sensibilités et de gérer le bruit numérique avec efficacité .
➡ crédit image: http://blog.images-photo.com/le-capteur-un-element-determinant/

Un boitier reflex d’entrée de gamme peut convenir pour la photo de paysage. Il est toutefois préférable de faire son choix dans le milieu de gamme afin de pouvoir gérer d’autres sujets photographiques.

Zoom standard 18-55mm
L’objectif grand
 angle:  C’est la focale de choix pour réaliser des photos de paysage. Un zoom transstandart 18-55mm peut convenir.

Pour mes photos de paysage j’emporte toujours avec moi deux objectifs, un zoom  18-200mm Nikon et un ultra grand angle 10-20mm Sigma.

C’est avec le 18-200 mm Nikon que j’ai fait mes premières armes. Monté sur mon APSC, la plus petite focale de 18mm équivaut à un 27mm sur un plein format. En  m’équipant de l’ultra grand angle Sigma, je peux travailler avec des focales plus courtes entre 10 et 12 mm, ce qui correspond à 16 et 18mm sur un APSC . Il permet d’obtenir des plans plus larges avec un meilleur piqué.

 

Sur un très grand angle réglé à sa plus petite focale, la distorsion est souvent présente. Rien d’anormal pour un très grand angle. Ces défauts peuvent être corrigés en post traitement avec un logiciel de retraitement de l’image. Il faudra veiller lors de la prise de vue à cadrer un plan assez large pour compenser la perte lors du post-traitement. 

Le téléobjectif 18-200 mm permet de répondre à un grand nombre de situations inattendues. Un château, une église, une maison, un détail dans le paysage peuvent susciter un intérêt particulier donnant l’idée d’un plan rapproché.

Attention à l’inclinaison du boitier car le rendu de l’image ne sera pas le même  selon l’orientation horizontale ou verticale du boitier. Utiliser la bulle de niveau du trépied pour caler l’assiette du boiter.


 

Le système porte-filtre: Les filtres dégradés sont d’une grande utilité pour améliorer ses photos de paysages.

Ils permettent d’obtenir une exposition homogène entre  les zones claires du ciel et les zones sombres au moment de la prise de vue. Vos clichés seront sublimés dès la prise de vue permettant ainsi de simplifier la phase du post-traitement.

Le système porte-filtre est utilisé par une majorité de photographes paysagistes. Il permet une manipulation facile sur le terrain et offre la possibilité de superposer plusieurs filtres.

Test comparatif des porte-filtre et filtres pour la photo de paysage
(Cokin, Haida, Lee, NiSi)

  

 

Il existe une grande variété de filtre ayant chacun une utilisation particulière.
Citons entre autres, le filtre protecteur, le filtre UV, le filtre ND, le filtre GND, le filtre polarisant, le filtre dégradé ….

 

Le trépied: C’est un élément indispensable pour la  photo de paysage.

Mais aussi pour obtenir des images nets dans plusieurs séquences de prises de vue tel-que  la pose longue, le braketing, la surimpression, la prise de vue animalière, la macro, le portrait, la vidéo time-lapse.

Ne cherchez pas à faire des économies sur cet élément qui a pour fonction majeur  d’assurer la stabilité et la sécurité de votre réflex dans des situations parfois inconfortables. Faites confiance aux marques reconnues, K&F concept, Manfroto, Vanguard, Hama, Neewer …

Critères de choix pour ne pas se tromper:

  • Matériau – la légèreté n’est pas synonyme de stabilité, on peut trouver un compromis légèreté/solidité avec le carbone qui combine en fait fibre de carbone et aluminium. 
  • Hauteur – pour favoriser le confort d’utilisation, choisir une hauteur maxi de 190 cm
  • La charge maximale supportée – elle est conditionnée par le poids total des appareils que le trépied doit supporter ( boitier + objectif le plus lourd). Si l’ensemble ne dépasse pas 3.5 kg choisir un trépied qui peut supporter une charge de 5kg.
  • Rotule et stabilité – la rotule permet de fixer  votre appareil sur le trépied. Deux choix s’offrent  à vous, une rotule balle offrant des réglages plus de rapides mais avec moins de précision, une rotule 3D offrant des réglages moins rapides mais avec plus de précision.
  • Pieds indépendants – avec un minimum d’élément qui assure une meilleure stabilité équipés de pointes rétractables.
  • A tous ces principaux critères se rajoute: un niveau à bulle, un crochet de lestage, une colonne courte, une option monopode.

 

Les règles de composition et de lumière

règle ds tiersRègle des tiers:  Le fait d’appliquer la règle des tiers oblige à choisir soit un tiers  de  ciel et 2 tiers de mer ou de terre ou bien l’inverse.

Le choix dépend de l’intérêt respectif du ciel ou de la terre.

Dans la photo ci-dessous le ciel cotonneux est légèrement nuageux, le sol et la mer sont composés d’éléments beaucoup plus intéressants. J’ai donc équilibré ma photo avec 2tiers terre/mer et 1tiers de ciel.

règle des tiers en photo de paysage 

La règle des tiers n’est pas une règle immuable:

En photo de paysage il est recommandé d’utiliser cette règle. Mais on peut toujours prendre un cliché au tiers puis déroger de la règle pour chercher un cadrage plus original. Quoi qu’il en soit, il est toujours possible de modifier le cadrage en post-traitement.

 Sur la photo suivante, l’horizon est situé volontairement au milieu du cadre pour renforcer l’effet de miroir.

transgresser le règle des tiers

 

Notons pour conclure que la plus part des appareils photos d’aujourd’hui (reflex et autres)  permettent l’affichage de cette grille dans le viseur et l’écran Live View. C’est une aide très utile pour positionner correctement les éléments de votre photo dès la prise de vue.


 

Premier plan: Un élément au premier plan permet de donner de la profondeur à l’image

Choisir un premier plan le plus naturel possible. Regarder autour de soi ce qui peut convenir, un buisson, une pierre, un tronc d’arbre, une fleur, un objet… Il suffit parfois de se reculer  de quelques mètres pour trouver l’élément qui fera la différence.

En plaçant un élément devant génère un point d’entrée pour l’œil. Il entraine le spectateur dans la photo.

le buisson et le yucca donnent de la profondeur à cette image


élément de premier plan

l’arbre semi immergé donne du relief à l’image

 

Les lignes de fuite: Renforcer la perspective en jouant avec les lignes de fuite

C’est une autre façon de donner de la profondeur à une photo. Cette méthode s’applique à tous les genres de paysages, ponts, voies ferrées, bâtiments, rivières, prairies, chemin …

L’ensemble de l’image doit être net du premier plan à l’arrière plan. Il faut travailler avec une petite ouverture f/16 par exemple.

 

Sigma 10-20 mm F3,5 EX DC HSM

 

 

Lumières naturelles: Profiter des belles lumières de l’aube et du crépuscule .

Chaque période du jour a son éclairage particulier. C’est la raison pour laquelle les périodes de l’heure dorée et de l’heure bleue sont plébiscitées par les photographes paysagistes.

  • L’heure dorée est la courte période suivant le lever de Soleil ou précédant le coucher de Soleil.
  • L’heure bleue est la période entre le jour et la nuit où le ciel se remplit presque entièrement d’un bleu plus foncé que le bleu ciel du jour.

Suivant les saisons ces périodes sont plus ou moins longues. Pour ne pas louper ce rendez-vous avec ces lumières éphémères, télécharger sur votre smartphone l’application  HeureBleue  .

application Heure Bleue

Cette application permet de connaître précisément l’heure bleue ou l’heure dorée où que vous soyez. Il existe d’autres applications dont une très utilisée par les photographes “The Photographer’s Ephemeris (TPE)“.

Néanmoins il n’est pas proscrit de faire des photos  toute la journée, à toutes les saisons. On peut très bien choisir un après-midi d’été où le ciel se couvre de nuages permettant ainsi d’adoucir la lumière et d’obtenir un ciel riche en détails.

L’important c’est d’observer et de réagir en fonction des événements météorologiques qui conditionnent la singularité de la lumière. C’est cette singularité qui embellira votre photo de paysage.

 

Une exposition parfaite

La photo de paysage nécessite une bonne exposition et une netteté parfaite d’un bout à l’autre de la scène.

L’exposition: Il est fortement recommandé d’exploiter l’histogramme de la photo pour affiner les réglages liés à une bonne exposition.

Accessible depuis l’appareil photo, il permet d’ajuster  pas à pas les différents paramètres.

L’exposition à droite avec le format RAW permet d’optimiser la qualité de l’image en fonction du capteur. Il y aura plus d’informations dans la zone éclairée que dans la zone sombre. On limitera ainsi le bruit numérique et on obtiendra une plus grande richesse de détail.
Attention, cette technique  s’applique aux images riches en ombres et prises à la sensibilité minimale. Elle doit être mesurée. Le filtre gris neutre dégradé sera parfois nécessaire pour décaler les hautes lumières vers la gauche afin d’obtenir  plus de marge à droite.

 

Les modes de mesure de l’exposition: Tester les différents modes pour sélectionner celui qui offre la meilleure exposition.

modes de mesure de l'exposition

 

La correction d’exposition: Avec la correction d’exposition de votre boitier vous pouvez forcer votre appareil a modifier l’exposition.

Correction d'expositioncrédit image: Nikon

 

 

Les modes de fonctionnement: Sauf si vous avez décidé de shooter en pose longue, privilégier la priorité ouverture. Votre appareil choisira pour vous la meilleure vitesse pour obtenir une exposition correcte.

Priorité ouverturecrédit image: Nikon

 

Choisir le mode autofocus: Vérifier que l’appareil ne soit pas en mode auto. Si c’est le cas sélectionner le mode AF-S

Choisir mode autofocus

 

Assurer une netteté parfaite: De l’avant plan situé à quelques mètres, à l’arrière plan éloigné de plusieurs centaines de mètres, la netteté doit être parfaite.

L’autofocus ne suffit pas pour obtenir une image parfaitement net. Quelques recommandations s’imposent.

  • Réglage de la sensibilité: fixé à sa plus petit valeur de 100 ISO elle permet d’obtenir le maximum de détail sans bruit.
  • Utilisation du trépied:  Le trépied permet de travailler avec des temps de pose plus long.
    Après avoir fixé l’appareil sur le trépied, il faut désactiver la stabilisation du boitier ou de l’objectif. Le système de stabilisation cherchant à compenser des mouvements qui n’existent pas peut flouter votre photo.
  • Déclenchement à distance: utiliser une télécommande de déclenchement à distance , si vous n’en avez pas le retardateur de l’appareil peut très bien faire l’affaire.

La qualité de l’optique influe également sur la qualité finale de la photo. Un objectif grand angle fixe et préférable à un transstandard  passe-partout, mais le budget n’est plus le même.

 

 

Faire la  mise au point: Appliquer la règle du premier tiers, cette méthode donne d’excellents résultats

Quand on débute dans la photographie de paysage on prend l’habitude de faire la mise au point sur l’infini et de choisir une petite ouverture. C’est une méthode qui donne de bon résultats. Mais en appliquant la règle du premier tiers, on peut faire encore mieux. Cette méthode est dérivée de celle de l’hyperfocale. Simple et bien plus rapide elle évite de se perdre dans le calcul du point de l’hyperfocale.

  • effectuer le cadrage
  • choisir un point se trouvant au premier tiers de votre image (niveau supérieure)
  • régler l’autofocus en positionnant le groupe des collimateurs sur ce point, il est tout à fait possible de n’utiliser que le collimateur central
  • bloquer le focus en appuyant à mi-course sur le déclencheur
  • vérifier le cadrage puis déclencher… c’est dans la boîte !

 

 

Traiter les fichiers RAW

Malgré tous ces conseils, force est de constater que l’on ne réussit pas toujours du premier coup ses photos tel qu’on les voit dans les magazines. Il n’y a pas de secret, ces belles photos ont été retraitées à l’aide de logiciels experts.  Ces clichés enregistrés au format RAW, offrent toute la latitude pour redonner du tonus et de l’allure aux images ternes.

Lightroom ce logiciel d’Adobe, a pris une grande place sur le marché des logiciels de retraitement de l’image. Aujourd’hui il doit faire face à des concurrents redoutables, ACDSEE, LUMINAR, DXO, d’excellents logiciels moins onéreux.

 

 


J’espère que tous ces conseils vous aiderons dans votre pratique de la photo de paysage.


 

 

 

 

 

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments